Les conséquences de nouvelles habitudes alimentaires
Cet email s'affiche mal ? Cliquez ici
La lettre d'information du Dr Jean-Michel Cohen
Bonjour Arnaudtest,
Je m’appelle Jean-Michel Cohen. Je suis médecin nutritionniste depuis plus de 30 ans. J’ai publié une trentaine d’ouvrages sur la nutrition.

Depuis des années, je suis très engagé dans l'éducation alimentaire et la lutte contre le surpoids et l'obésité.

C’est dans le cadre de cet engagement personnel que j'ai été invité à faire un cycle de conférences en Asie en fin d’année. Et j'en ai profité pour prendre quelques vacances en compagnie de mon épouse !

Mais chaque fois que je pars à l’étranger, je ne peux pas m’empêcher de m’intéresser aux comportements alimentaires des populations. Et plusieurs choses m’ont interpellé.
fast food
Les Asiatiques : de nouvelles habitudes alimentaires

Dans des villes asiatiques comme Hong-Kong, Taiwan ou encore Manille, j'ai observé un grand nombre de personnes en surpoids, contrairement à ce que j'avais constaté il y a quelques années.

A l’inverse, dans les campagnes où les produits alimentaires sont complètement différents, quasiment personne n'avait de problème de surpoids.

En regardant de plus près, il est vite apparu que la différence venait du fait que dans les villes on avait eu une explosion de la nourriture de rue, un peu sur le modèle que nous connaissons TROP bien en Europe.

Alors bien-sûr j’ai vu de nombreux restaurants asiatiques mais aussi des sandwicheries, des restaurants mexicains, italiens ou des fast-food américains où il est facile d'acheter de la nourriture à consommer sur place très rapidement ou à emporter.

A dire vrai, les conditions économiques de la population plus riche des villes par rapport aux campagnes ainsi que l'exposition à des modèles alimentaires nouveaux, étaient probablement responsables de ce surpoids grandissant.

La vision de la nourriture exerce sur nous un effet de stimulation alimentaire. Plus je vois de la nourriture et plus j'ai envie de la consommer. C'était la fameuse expérience sur des rats décrite il y a plus de 20 ans aux États-Unis.

On avait montré que des rats en présence d'une nourriture extrêmement alléchante, avaient tendance à grossir beaucoup plus que d'autres qui avaient une nourriture plus monotone.
Des graisses de mauvaise qualité et beaucoup de fritures

En France, nous avons pris l'habitude de consommer des huiles de très bonne qualité au premier rang desquelles les huiles combinées, l’huile de colza ainsi que la fameuse huile d'olive.

A l’inverse, dans les pays asiatiques que j’ai pu visiter, les huiles utilisées sont de qualité bien moindre comme l’huile de palme, l’huile de coco ou de coprah. Or il faut savoir que ces huiles sont des huiles riches en acides gras saturés qui ont deux particularités :
 
Provoquer un stockage plus important des graisses,
Boucher plus facilement nos artères

Cela est d’autant plus vrai que la friture est extrêmement présente. La friture est un système qui immerge totalement les aliments dans la matière grasse. Cela fait une très très grande différence avec une cuisson à la poêle avec un filet d’huile d’olive.

En définitive, pour nous, l'idéal serait d'avoir dans nos cuisines un mélange de différentes huiles : un peu d’huile d'olive pour le goût, un peu d‘huile combinée pour la cuisson, un peu d’huile de colza pour l'assaisonnement...

D'ailleurs, sur ma chaîne YouTube, j’ai fait une vidéo sur les huiles qui a eu beaucoup de succès pour expliquer les différentes huiles et leur impact sur notre alimentation et notre santé.

Pour aller encore plus loin sur ce sujet, vous pouvez consulter cet extrait du livre Savoir Manger que j'avais fait avec mon ami Patrick Serog. Ce chapitre est dédié aux huiles et il est très complet.
Après notre selfie, il choisit une salade plutôt qu’un burger

Et le hasard a fait que j'ai rencontré dans un restaurant Lucas, un petit garçon français qui était avec sa maman. Il m’a reconnu (ça ce sont les effets de la chaîne YouTube, mon public se rajeunit !) et a voulu faire un selfie avec moi. J'ai bien entendu accepté.

Mais ce petit garçon m’a fait de la peine car il avait un fort surpoids, et le regard que posait sa maman sur lui montrait combien elle-même était affectée par la situation.

Elle m'a confirmé que la nourriture locale était devenue très grasse et qu'elle aimerait beaucoup que je la conseille pour aider son fils. Touché par cette rencontre, je me sens concerné et je lui donne mon adresse mail.

Je m’engage à suivre Lucas à distance, en lui donnant non pas un régime car il est trop jeune mais un modèle alimentaire qui pourrait l'aider, à condition d’entreprendre un effort sportif conséquent.
Changer de poids, c’est changer de vie

J'ai l'ambition qu'on peut changer et simplifier la vie des gens simplement en modifiant leur poids. J'attends avec impatience le premier email de ce petit garçon, dont le sourire (qui va suivre) m'a vraiment attendri.

Je le regardais manger ce jour-là dans ce restaurant et à ma grande surprise, peut-être à cause de ma présence, au lieu de faire comme tous les enfants et de commander son burger avec des frites, je l'ai vu se faire servir une belle salade.

Nos regards se croisent et il m'adresse un clin d'œil accompagné d’un sourire qui m'a fait comprendre que j’avais déjà commencé à aider ce petit garçon.

Chacun d'entre nous mérite une assistance, et notre devoir commun c'est de nous entraider les uns les autres. Ces mots ne procèdent pas simplement d'une simple bienveillance, c'est un devoir humain, celui qui fera progresser notre société.
Dr Jean-Michel Cohen
P.S. : Pour partager avec vous mon goût pour l’Asie, laissez-moi quand même vous donner une recette que j’ai tellement apprécié là-bas que je l'ai demandée à un des serveurs de l'hôtel : un Wok de poulet au gingembre et chop suey de légumes :) Exotique et délicieux !
fast food
En complément, vous pouvez me suivre gratuitement sur la page Facebook de Savoir Maigrir, sur mon compte instagram et retrouver chaque semaine de nouvelles vidéos sur la chaîne Youtube.

FACEBOOK Youtube Instagram
Vous souhaitez être accompagnée pour maigrir ?
En 2007, Le Dr Jean-Michel Cohen a lancé SavoirMaigrir.fr, un programme de perte de poids sur Internet et téléphone mobile. Axé sur des menus personnalisés, un suivi diététique professionnel, des consultations en direct tous les jours et une routine minceur quotidienne de 5 minutes, ce programme a déjà aidé plus de 500.000 femmes à perdre du poids durablement et à rééquilibrer leur alimentation.

Cette semaine (et cette semaine seulement !), vous pouvez profiter d'un cadeau exceptionnel en rejoignant le programme : 3 livres offerts sur la nutrition signés par Jean-Michel Cohen. Découvrez-les ici.

Pour maigrir et manger mieux, vous ne serez jamais seule.

Pour nous contacter à propos de cette Lettre ou du Programme, composez le 04 81 09 04 30 - coût d'un appel local, du lundi au vendredi de 8h30 à 18h.

Vous ne souhaitez plus recevoir La Lettre du Dr Jean-Michel Cohen ? Cliquez ici pour vous désinscrire.

 


 


Vous recevez La Lettre du Dr Jean-Michel Cohen car vous vous êtes inscrite en réalisant votre Analyse Minceur.

En complément, vous pouvez suivre gratuitement l'actualité de la minceur et de la nutrition sur la page Facebook de Savoir Maigrir et retrouver chaque semaine les nouvelles vidéos de Jean-Michel sur sa chaîne Youtube.
Si vous avez besoin d'accompagnement pour perdre du poids ou rééquilibrer votre alimentation, consultez les services du Dr Cohen au bas de cette page.

Jean-Michel Cohen est médecin nutritionniste depuis plus de 30 ans. Il a publié une trentaine d’ ouvrages sur la nutrition qui lui valent d’être régulièrement invité dans les médias. Son expérience, son franc parler et son approche plaisir de la nutrition font de Jean-Michel Cohen une référence en matière de perte de poids et de rééquilibrage alimentaire.

Cette Lettre d'information gratuite vous est envoyée par jmc@clicks-aujourdhui.com
suite à votre Analyse Minceur sur Savoir Maigrir avec le Dr Jean-Michel Cohen.

© 2018 Aujourdhui.com/Anxa Limited.
Tous droits réservés.